Ile Maurice,  Voyages

Happy Divali !

Divali, Diwali, Deepavali ou la fête des lumières.

Je ne peux pas aller à l’ile Maurice en ce moment mais rien ne m’empêche de ramener l’ile Maurice à la maison. Aujourd’hui, le 14 novembre 2020 c’est le Divali qui donnera un air de Maurice à la maison.

La cuisine est pour moi synonyme de voyage et la nourriture joue un rôle fondamental dans la célébration de Divali.

L’origine !

Du sanskrit “dipa avali” qui signifie rangée de lampes, le Divali est une fête religieuse qui célèbre la victoire de bien sur le mal.

Le Divali commémore un épisode du « Ramayana », l’un des poèmes mythologiques de l’hindouisme qui raconte le retour dans sa capitale, Ayodhya, du roi Rama avec son épouse Sita. Celle-ci avait été kidnappée par le démon Ravana. Divali célèbre donc la victoire de Rama sur Ravana, du bien sur le mal.

Il ne faut pas oublier que l’hindouisme est une religion polythéiste et à l’ile Maurice, lors du divali, on célèbre aussi la déesse Lakshmi. Celle qui apportera la prospérité à tous durant l’année à venir.

Comment célèbre-t-on le Divali ?

Les gâteaux !

Les familles hindoues préparent pour l’occasion une multitude et gâteaux et de friandises dont le fameux gâteau patate, un grand incontournable de la Fête des Lumières. Ce savoureux beignet de patate douce farci de sucre et de noix de coco fait partie intégrante de la fête nationale.

La fête Divali est avant tout un moment de partage et d’unification de toutes les communautés mauriciennes, qu’elles soient musulmanes, hindous, chinoises ou catholiques.

C’est donc avec beaucoup de joies que enfant, je partais faire la virée des voisins pour leur offrir les gâteaux préparés en famille toute la journée.

La fête des lumières !

Le soir, les familles allument sur leurs fenêtres les petites lampes en terre cuite pour illuminer leur maison. Selon la tradition ces petites lampes étaient pour accueillir le retour de Rama et lui montrer le chemin.

Gâteau Patate !

Je vous laisse avec la recette du gâteau traditionnel de Divali, un petit chausson à base de patate douce.

Ingrédients pour 8 personnes
  • 2 patates douces
  • 350 g de farine
  • 150 g de noix de coco râpée
  • 150 g de sucre
  • 1/2 c. à café de cardamome en poudre
  • huile de tournesol (pour la friture)
Préparation
  • Préparation 30 min
  • Cuisson 15 min
  • Repos 30 min
  • 1.Épluchez les patates douces et découpez en gros cubes. Faites cuire entre 20 et 30 minutes dans de l’eau chaude jusqu’à ce que les morceaux soient fondants. Ensuite égouttez et réduire les morceaux de patates douces en purée. Laisser refroidir.
  • 2.Préparez la farce dans un bol : mélangez la noix de coco râpée, le sucre et la cardamome. Mélangez la farine avec la purée de patate douce.
  • 3.Si besoin ajoutez un peu de farine, jusqu’à obtenir une pâte qui ne colle pas trop aux mains.
  • 4.Étalez à l’aide d’un rouleau à pâtisserie la pâte et découpez des ronds à l’aide d’un emporte pièce, d’un verre ou d’un petit bol.
  • 5.Garnir avec un peu de farce avec une cuillère à café et refermez en scellant le tout avec une fourchette. Pincez bien les bords de ces petits chaussons avec le dos de celle-ci pour que la farce ne s’échappe pas.
  • 6.Faites chauffer votre huile de tournesol dans une poêle. Puis faites frire vos gâteaux des deux côtés. Arrêtez la cuisson quand vous obtenez la coloration souhaité.

5 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *