Lifestyle,  Poitiers et La Vienne

Confinement : Le télétravail et ses anecdotes ! #4

Le télétravail !

Le contexte !

Du jour au lendemain, je me suis retrouvée comme des milliers de personnes en télétravail à la maison. Aujourd’hui après deux semaines de confinement, j’ai eu envie de vous raconter cette expérience. Je suis formatrice en anglais dans un centre de formation à Poitiers et j’enseigne à des apprenants (on les appelle ainsi chez nous) post-bac. Ceux à qui j’enseigne poursuivent des études en BTS, en Bac+3 et Bac+5. Mes groupes varient entre 14 et 24 apprenants à chaque séance et ils ont tous plus de 18 ans. L’âge a son importance ici, continuez votre lecture, vous comprendrez pourquoi 🙂 !

Le concept !

C’est tout simple, je suis à la maison derrière mon ordinateur avec comme outils Skype ou Zoom et j’anime mes cours selon mon planning habituel. J’interviens auprès de 9 différents groupes et pour l’instant j’en ai déjà vu 6. Je vois les autres la semaine prochaine et je suis ravie de les retrouver. Le cours se passe en visio, je vois les jeunes et vice versa, même si je coupe souvent la caméra, pour ma survie personnelle 🙂 ! Mais ça je vous en parle un peu plus tard dans les anecdotes.

La mise en place !

Théoriquement c’est très simple tout ça, mais en pratique c’est une autre paire de manche. Plusieurs questions se posent avant de se lancer !

Où se mettre dans la maison ?

Dans ton bureau me répondrez-vous ! Euh non surtout pas quand mon bureau est dans mon salon, qui est devenu un grand hall de gare en cette période de confinement ! Oui petite précision, on est six à la maison en ce moment et Versailles est loin d’ici 🙂 !

Donc où vais-je m’installer, sans non plus trop perturber les jeunes à la maison, qui ont aussi pas mal de travail à faire ? La cuisine ? Non, déjà prise par Monsieur ! La décision est prise et c’est le petit dernier qui va toucher le loyer pour la location de sa chambre pendant les heures de cours de maman 🙂 .J’aurai aussi quelques nuitées à payer 🙂 ! Donc lieu de travail trouvé, ouf !

Quel matériel utilisé ?

Un ordinateur, bien sur, mais un ordinateur dédié uniquement au télétravail. Ceci peut être compliqué quand les enfants travaillent aussi avec les ordinateurs. J’ai donc emprunté un ordinateur au travail avant la fermeture totale !

Que faire si je suis bloquée par un problème technique ?

SOS le collègue informaticien ! Merciiiiii A !!!!

Comment procéder si j’ai une panne de réseau ?

Prévoir le téléphone à côté pour passer en 4G quand la phrase “votre connexion est instable” s’affiche vicieusement sur mon écran !

Conclusion !

Après une première semaine en tâtonnant un peu entre les bugs informatiques des uns et des autres, j’étais beaucoup plus à l’aise la deuxième semaine. Le télétravail demande des adaptations et encore plus si on travaille en visioconférence :

  • une pièce dédiée
  • du matériel approprié
  • et selon les cours, une revisite partielle ou totale des cours que j’avais prévus en présentiel.

Ces deux premières semaines de télétravail m’ont demandé le double de travail et j’étais sincèrement ravie de voir arriver le weekend ! Oui je sais je fais partie des privilégiés qui voient la différence entre la semaine et le weekend, je ne vais donc pas me plaindre 🙂 !

Les anecdotes !

Passons maintenant à la partie la plus rigolote du télétravail et je remercie mes collègues qui m’ont permise de partager leurs anecdotes aussi ! Il n’y a pas un jour où je n’ai pas ri grâce à l’attitude de nos jeunes et rappelez vous, ils ont tous plus de 18 ans. Et bien, par moment on a vraiment eu des doutes sur leur âge avec mes collègues…Alors par laquelle vais-je commencer ? Je vais mettre que les initiales afin de préserver un peu leur anonymat !

Celui qui croyait que j’étais devin !

Pam : ” N. éteignez Netfilx, et faites le travail donné svp !”

N. : “Mais comment savez-vous que je regarde Netflix ?”

Pam : “Votre micro est allumé et j’entends le film.”

N. : “Oh mince alors !”

Et là quand vous avez un de ses copains qui répond “mais qu’il est con celui là !!” Vous souriez juste !!!

Le dressing !

Pam : “Bonjour A. mais vous êtes dans votre dressing ? “

A : “Oui ici il y a les chemises, les chaussures sont là….”

Je l’ai vite arrêté sinon j’ai bien senti que j’allais avoir une visite complète de tout le dressing 🙂 !

La cuisine !

Celui affalé dans sa cuisine avec son café et dans un nuage de fumée dû à son vapoteur et en plus qui insiste pour vous faire un tour guidé de son appartement. L’évier plein de vaisselle, le salon en désordre, etc… Coupez la caméra svp !!!

Celui qui est dans la cuisine avec sa compagne et cette dernière qui ne comprend pas pourquoi j’avais fait une remarque à son conjoint. Oups ils avaient oublié de couper le micro !!!

Celle dans sa cuisine qui ne m’écoutait plus car elle était perturbée par son chat qui n’arrêtait pas de se prendre la baie vitrée. Ce pauvre chat essayait désespérément d’attraper une mouche qui était de l’autre côté de la vitre ! À ce moment là j’aurai bien aimé avoir celui qui avait dit “mais qu’il est con celui là !!”

Divers !

Ma collègue qui découvre que Buzz l’Éclair allait assister au cours avec son propriétaire !

Celui qui avait sa manette de jeu dans les mains mais qui avait oublié que sa caméra était allumée.

La collègue qui a eu droit à une vue sur une douche et un torse nu quand elle a demandé d’activer la caméra. Elle demande alors de couper la caméra immédiatement mais le jeune homme en question n’arrivait pas à l’éteindre !

Celui que apparaît à la caméra le crane complètement rasé alors que je ne m’y attendais pas, je n’ai pas pu cacher ma surprise, oups !

Celui qui ne voulait pas enlever sa casquette, car il n’avait pas pu aller chez le coiffeur avant le confinement !

Comme vous pouvez le voir, les séances peuvent être assez drôles mais par moment ils peuvent être exaspérants, de vrais gamins 🙂 !

Mais heureusement que je suis entourée d’une très belle équipe. Spécial dédicace à Malika, Aurore, Christelle, Alexandre, Muriel et Sabine !

Le télétravail est une belle expérience mais dans notre métier rien ne remplace le face à face. Voir les jeunes en personne pour transmettre et animer un cours est pour moi le cœur même de mon métier.

Retrouvez tous les articles sur la série “Confinement” ci-dessus !

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *