Lifestyle,  Voyages

Le soleil…Quelle crème choisir ?

Les crèmes solaires !

D’accord le soleil n’est pas là pour le moment mais je vous assure qu’il arrivera bientôt 🙂 . Si ce n’est pas d’ici demain, je suis sûre qu’il sera là pour nos vacances estivales ! Et là notre premier réflexe serait de nous protéger la peau et celle de nos bambins.

En cherchant une crème solaire pour mes enfants en grande surface, je me suis amusée à scanner les crèmes solaires proposées, avec mon application Yuka, sur mon smartphone et là catastrophe, les ingrédients présents dans certaines crèmes font très peur. J’ai eu l’impression, à un moment donné, de choisir entre la peste et le choléra, le soleil ou la crème solaire ? Lequel est plus dangereux pour ma peau ? Ok, l’excès d’U.V. est toujours la principale cause des cancers cutanés, donc il faut absolument protéger notre peau des U.V, même moi avec ma peau foncée, je dois prendre des précautions.

Bon commençons par le début, Yuka c’est quoi ?

Yuka !

Yuka est une application mobile qui permet de scanner les produits alimentaires et cosmétiques et elle analyse leur impact sur la santé. En un clin d’œil, elle déchiffre pour nous les étiquettes. Nous visualisons ainsi les produits qui sont bons et ceux qu’il vaut mieux éviter. Le plus de cette application c’est lorsque  l’évaluation est négative pour un produit scanné, Yuka nous recommande un produit équivalent meilleur pour la santé. Ces recommandations sont faites de façon totalement indépendante et si on a un doute, on peut toujours vérifier par nous même les produits de remplacement proposés. Autre avantage de l’application, je n’ai plus besoin de me faire mal aux yeux à essayer de lire les ingrédients écrits en pattes de mouche et c’est un vrai gain de temps.

Les ingrédients à éviter !

Les crèmes solaires, comme vous vous en doutez, contiennent une bonne trentaine d’ingrédients et même plus, donc je ne vais pas tous les citer ici. Je vais surtout vous parler de deux familles d’ingrédients néfastes pour la santé; les perturbateurs endocriniens et les nanoparticules.

Les perturbateurs endocriniens !

C’est quoi ?
Selon l’Inserm :
“Les perturbateurs endocriniens regroupent une vaste famille de composés, capables d’interagir avec le système hormonal. Ainsi, ces composés affectent potentiellement différentes fonctions de l’organisme : métabolisme, fonctions reproductrices, système nerveux…”

Font partie de cette famille, les ingrédients suivants : l’Octocrylène, le benzophenone-3, l’Éthylhexyl méthoxycinnamate et l’Homosalate entre autres.

Retrouvez ici un article sur les perturbateurs endocriniens.

Les Nanoparticules !

Les Nanos dioxyde de titane et d’oxyde de zinc sont souvent utilisés dans les écrans solaires car ils absorbent les UV sans laisser de couche blanche sur la peau. Vu leur petite taille, elles peuvent être ingérées, traverser la peau, se retrouver dans le sang et atteindre de nombreux organes du corps où elles s’accumulent et risquent de favoriser certaines maladies. Les fonctions cérébrales pourraient être perturbées en cas d’exposition aux nanoparticules de dioxyde de titane. La barrière protectrice du cerveau serait en effet endommagée au contact de ces nanoparticules.

Retrouvez ici un article sur les nanoparticules.

Comment les repérer ?
Depuis le 11 juillet 2013, les fabricants doivent mentionner la présence de nanoparticules dans les ingrédients en les faisant suivre du mot “nano” entre crochets (par exemple Titanium dioxyde [nano]).

Conclusion !

J’ai passé plus d’une demie-heure pour trouver la crème parfaite et j’en ai pas trouvé avec une note de 100/100 (notation de Yuka) en grandes surface pour l’instant. Je continue donc mon investigation 🙂 !

Attention !!!

Ne vous arrêtez pas à la mention Bio sur les crèmes solaires, cela ne concerne absolument pas  les nanoparticules !

La composition du produit peut changer selon sa présentation, entre un produit sous forme de spray ou sous forme de crème. Pensez à vérifier !

Ne vous fiez pas à la marque, car sur une même marque, vous pouvez trouver une crème médiocre et une autre excellente !

Le prix élevé n’est absolument pas synonyme de bonne crème !!!

Quelques crèmes avec une note de 90 sur 100 !

Je les ai toutes trouvées sur des sites marchands sur internet. Je n’ai pas encore vérifié si elles sont en parapharmacies. Cette liste est non exhaustive, je reviendrai la mettre à jour au fur et à mesure de mes découvertes.

  • Bioregena : Baume visage SPF50+ : 40 ml entre 10-15 euros.
  • Mustela : Lait solaire SPF50+ pour bébé : 300 ml entre 15 et 18 euros
  • Mustela : Lait solaire très haute protection : 200 ml entre 13 et 15 euros
  • Mustela : Spray solaire très haute protection : 300 ml entre 14 et 16 euros
  • Laboratoire de Biarritz : Alga maris-crème solaire visage SPF50 : 50 ml entre 17 et 20 euros
  • BioSolis : Spray solaire SPF50 : 100 ml entre 20 et 24 euros

” Le mot de la fin ! “

N’oubliez pas de protéger vos yeux avec de bonnes lunettes de soleil et si possible évitez de vous exposer au soleil entre midi et 16 heures ! Vous ne verrez jamais une fille des îles sur la plage à ces heures là, car on nous apprend très tôt à éviter le soleil, quand il est le plus dangereux, merci les grand-parents 🙂 !

Un commentaire

  • Autexier

    Coucou Pamela
    Je connais bien Yuka et l’utilise régulièrement mais il y a une autre application qui s’appelle “quelcosmetic” que tu peux tester si tu ne connais pas.
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *